Actualités

 

(Dori, 20 février 2020). Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré est allé témoigner ce matin, sa solidarité aux déplacés internes de Dori, installés dans le quartier Wendu de la ville.
Le chef de l’Etat a salué l’élan de solidarité des populations hôtes, qui ont accueilli ces personnes obligées de fuir leurs villages du fait de l’insécurité.
Après avoir constaté les réalités que vivent ces déplacés, écouté leurs préoccupations et apprécié leur résilience, Roch Marc Christian Kaboré a réaffirmé son engagement à trouver des solutions, afin que chacun puisse retrouver la quiétude d’avant.
Selon le représentant des déplacés, Souleymane Maïga, ils sont bien accueillis par leurs hôtes. Mais en attendant que leur souhait de retourner chez eux se réalise, les déplacés internes de Dori sollicitent du soutien en logements, vivres et habits.
“Chaque chose a une fin. Nous allons continuer le combat pour un retour de la situation à la normale”, a indiqué le chef de l’Etat. Il a rappelé la responsabilité de l’Etat, qui est de rétablir la sécurité et de travailler à ce que chaque déplacé regagne son village, et puisse continuer ses activités en toute tranquillité.

Direction de la communication de la présidence du Faso