Plan National de Développement Economique et Social (PNDES)

Le PNDES s’inscrit dans une dynamique de transformation structurelle de l’économie burkinabé. Une telle option impliquera de la part de l’État, des politiques volontaristes et un rôle très actif du secteur privé dans l’accroissement des investissements productifs,  les secteurs porteurs et innovants, ainsi que dans l’accroissement qualitatif du capital humain.

Dans leurs rôles respectifs, l’État, le secteur privé et la société civile devront fonctionner comme des acteurs qui se complètent, plutôt que comme des substituts. L’État devra aider le marché à bien fonctionner, en créant des institutions pour cela; ce qui a l’avantage de mettre les investisseurs en confiance et de baisser les coûts de transaction. Cela se traduira par la mise en œuvre de politiques sectorielles cohérentes, par un mode de gouvernance efficace, veillant au respect de l’équité et de la redevabilité de tous les acteurs du développement.